#3 – Les enfants et les écrans : mode d’emploi de 9 à 12 ans

EPISODE #3 pour cette mini-série dédiée à l’utilisation des écrans par nos enfants

De 9 à 12 ans

Vous connaissez peut-être déjà nos histoires de bêtises avec Noé. Cette fois-ci, nous vous proposons une série de podcasts autour des questions de parents. Pour cette première série, nous vous parlerons de l’utilisation des écrans par nos enfants. Télévision, tablette, smartphone, DVD, tout y passe.

En tant que parent, nous avons besoin de conseils pour savoir comment gérer l’utilisation des écrans avec nos enfants.

Au micro de notre série, Serge Tisseron, psychiatre qui a justement imaginé des repères pour savoir quels écrans et à quel âge les présenter.

Pour ce dernier épisode consacré aux enfants de plus de 9 ans, Serge Tisseron nous explique les nouveaux enjeux des écrans et d’Internet. Protéger l’image de son enfant, le protéger de l’exposition à certaines violences, notamment à travers des jeux vidéos très attirants pour cette tranche d’âge.

VERSION TEXTE

Comment expliquer à mon enfant de 9 ans l’usage d’Internet et des jeux vidéos ?

Les jeux vidéos sont assez bien cadrés. Il y a la norme PEGI (Pan European Guide Information) qui fixe pour chaque jeu des tranches d’âge. Il vaut mieux que les parents essayent de les respecter et puis l’enfant va devenir curieux d’Internet. Ce sera le moment de lui apporter des informations sur les modèles économiques quand c’est possible : il doit savoir que nos données personnelles sont constamment capturées et vendues. Internet n’est pas gratuit contrairement à ce que pensent beaucoup de gens. Nous le payons sans arrêt avec nos données personnelles.

Comment protéger mon enfant d’Internet ?

C’est justement la question qu’il faut que chacun se pose. Heureusement, en France, la Commission nationale informatique des libertés essaye de nous protéger le mieux possible. La protection, c’est aussi savoir ce que nous sommes prêts à abandonner de nos données personnelles sur Internet. C’est à nous d’en parler avec l’enfant, quand il grandit, de lui parler du harcèlement, du cyber-harcèlement, de la pornographie. Bref, permettre à l’enfant de pouvoir poser ses questions quand il en a envie. Pour ça, continuer à prendre le repas du soir sans télévision, ni tablette tactile, ni téléphone, ni illustré (journal).

 

Mon enfant va-t-il supporter mes conseils ?

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il va falloir  que les parents restent conscient du fait que même si l’enfant dit ne rien avoir à faire de l’avis de ses parents, l’avis de ses parents continue à lui importer. Pas tellement parce que l’enfant aurait envie de suivre cet avis mais en montrant qu’ils se préoccupent de leur enfant, les parents montrent qu’ils aiment leur enfant !

Vous savez il y a un moment où c’est difficile de dire à un grand ado qui ressemble tellement à un adulte de lui dire “Je t’aime, je t’aime”. Si on peut lui dire, tant mieux mais des fois, il le supporte très mal. Par contre, toute la curiosité qu’on a de savoir ce qu’ils font, toutes les précautions qu’on leur demande de prendre, même s’il grogne quand on leur dit, ils nous en sont reconnaissants au fond d’eux-mêmes. Ils s’aperçoivent que nous accordons de l’importance à ce qu’ils font et que nous les aimons.

 

Donc continuons d’accompagner nos enfants.

Vous voyez on accompagne pas nos enfants de la même manière à tout âge. Pour résumer, on peut dire que :

Plus l’enfant est petit, plus c’est les interdictions qui priment : interdire les écrans avant 3 ans. Et plus l’enfant grandit, plus c’est l’accompagnement.

Cet accompagnement va être tourné vers deux choses :

  • l’alternance des activités : Si un enfant joue toujours au foot, il faut lui montrer autre chose que le foot; s’il passe son temps sur les jeux vidéos, il faut lui montrer autre chose aussi; s’il passe son temps sur le même jeu vidéo, il faut lui faire découvrir qu’il y a d’autres jeux; s’il joue toujours tout seul, il faut lui montrer qu’il peut jouer avec ses copains aussi.

L’alternance, ce n’est pas seulement “outil numérique et pas outil numérique”, c’est aussi découvrir l’extraordinaire variété des outils numériques.

  • l’accompagnement applique l’alternance et l’apprentissage de l’autorégulation : ça commence avec des horaires fixes : on ne grignote pas des écrans toute la journée et puis ça continue avec le fait de s’imposer à soi-même en tant que parent un usage modéré des écrans pour que l’enfant prenne modèle sur nous. Il ne faut pas oublier que les enfants sont de formidables imitateurs et que nous sommes, en tant que parent, pour chacun d’entre eux leur référence principale, du moins quand ils sont petits, c’est-à-dire une période très sensible de leur existence.

En conclusion

Voilà, donc accompagnement en mettant en avant l’alternance, l’apprentissage de l’autorégulation et ne jamais oublier que les outils numériques c’est un danger pour lui comme pour nous. On est tous dans le même bain mais c’est aussi une formidable opportunité de création.

Plus les outils numériques vont se développer, plus ils deviendront des opportunités de création importantes.

Regardez tous les ados et les pré-ados qui font des petits films avec leur téléphone mobile, la passion pour les You Tubeurs, le désir de tellement d’enfants de vouloir s’enregistrer en train de commenter le monde… Tout cela montre qu’il y a de formidables opportunités avec des outils numériques et ne les dénigrons pas, ne les ignorons pas, ne les méprisons pas mais sachons proposer à nos enfants un bon usage de ses outils, les prévenir des dangers puis veiller chaque jour à ce que leur vie sociale se développe avec les outils numériques parfois mais aussi sans eux.

 

Et voilà, c’est fini, cette rencontre avec Serge Tisseron était passionnante. Nous avons appris plein de choses et vous aussi j’espère. N’hésitez pas à partager ce podcast pour faire profiter vos amis des conseils de cet expert. Pour aller plus loin, Serge Tisseron est l’auteur de nombreux ouvrages aux éditions Eres : “3 6 9 12 Apprivoiser les écrans”, “Les dangers de la télé pour les bébés” ou encore le “Manuel d’usage pour les accros aux écrans, Comment garder à la fois mon ordinateur et mes parents”. J’espère que vous aurez apprécié cette série de podcasts. A bientôt pour de nouvelles aventures !

Le mode d’emploi pour les écrans avec les enfants de 0 à 6 ans, c’est par ici 

Le mode d’emploi pour les enfants de 6 à 9 ans, c’est par là 

 

 

 

 

Tous les liens des livres de Serge Tisseron sont disponibles dans cet article :

3-6-9-12 – Apprivoiser les écrans et grandir

Éditions érès

Les dangers de la télé pour les bébés

Éditions érès

Guide de survie aux accros des écrans, ou Comment garder à la fois mon ordi et mes parents

Nathan

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 14 =