Histoires de bêtises en podcast : Le canari est sorti de sa cage !

Bonjour à tous,

Voici notre 1er podcast, c’est l’histoire d’un petit canari qui avait bien froid dans les fleurs du jardin !

Pour découvrir cette histoire, cliquez sur PLAY pour l’écouter !

 

Version texte :

Bienvenue sur le premier podcast du blog, “On amuse les mômes ».

Vous le savez peut-être, nous adorons faire des bêtises et raconter des histoires rigolotes.

Connaissez-vous l’histoire du petit canari qui frissonne et tremble dans les fleurs du jardin ?

C’est une drôle d’histoire !

Aujourd’hui, c’est mercredi, Noé et sa maman rendent visite à une voisine, très âgée, elle ne sort plus beaucoup mais apprécie qu’on lui rende visite.

En guise de bienvenue, cette petite mamie frictionne les cheveux de Noé et lui pince un peu les joues, ce qui ne lui plaît pas du tout ! Il a envie de lui tirer la langue ….

En plus, il n’y a pas de place pour jouer, et maman lui interdit de toucher aux petits objets posés un peu partout. Pourtant, il meurt d’envie de jouets avec ces petits chats en porcelaine, et ces fleurs en plastique, il pourrait faire un beau parcours pour ses voitures.

Mais, non, il doit écouter ces discours de grands et c’est terriblement ennuyeux.

Mais quelque part, dans la cuisine, il entend une jolie petite chanson « bruit de canari »

Noé s’approche de la cuisine, regarde en arrière, sa maman parle, parle sans faire attention à lui.

Il entre dans la cuisine, oh, encore cette petite chanson, et il lève la tête : un oiseau jaune !

Alors ça, quelle surprise, «  je vais enfin pouvoir m’amuser »

La cage est suspendue très haut dans la cuisine. Noé évalue le chemin pour y accéder, il doit grimper sur la chaise, puis sur la table de la cuisine. Ce devrait être possible, même s’il ne l’a jamais fait, maman ne veut jamais qu’il escalade les meubles de la maison.

Et hop, sur la chaise, et hop sur la table, ça y est, on y est presque ! Il se met sur la pointe des pieds et réussit à toucher la cage.

Mais, tout à coup pendant, l’équilibre, il tente de s’accrocher à la cage qui tombe par terre et s’ouvre d’un seul coup !

Noé est maintenant étalé de tout son long sur la table de la cuisine, et voit passer sous son nez, de belles plumes jaunes… l’oiseau s’est envolé !

Dans ce bazar, maman est arrivée à toute vitesse. « OOOOOOOH » crie t-elle « mais qu’est-ce que tu as fait !  ».

L’oiseau est maintenant posé  sur le rebord de la fenêtre, prêt à s’envoler pour toujours. Maman s’approche très doucement, dans l’espoir de l’attraper !… Elle y est presque …. Elle tend les bras, le frôle…mais… hop… il lui glisse entre les mains. Maman me regarde d’un air pas contente du tout.

Nous entendons la voix de la voisine au loin, dans le salon « Que se passe t-il ? Tout va bien ? »

Maman lui répond « Euh, bah, euh »

Quand soudain, l’oiseau entre dans la cuisine aussi vite qu’une voiture de course !

Et il crie, il crie, il n’est vraiment pas content.

« Maman, je crois qu’il voudrait retourner dans sa cage ! »

Maman remet la cage bien à sa place, ouvre la petite porte.

Ce petit canari, est entré aussitôt, se cachant sous les feuilles au fond de sa cage. Il avait tout simplement de froid !

Nous étions en plein hiver et la maison de Madame Bonaire était décidément bien plus à son goût !

Maman m’a pris par la main et nous avons salué Madame Bonnaire. Quand nous sommes arrivés dans la rue, nous avons bien ri, et avons raconté l’histoire dans les moindres détails, encore et encore ! Maman en a même oublié de me gronder !

 

N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

Pour continuer, voici encore une nouvelle histoire de bêtise 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × deux =